"Je présente les oeuvres photographiques de Mathieu Walter depuis plus de 10 ans. Mathieu est selon moi un maître de la composition qui utilise en plus de son appareil photo des outils numériques innovants pour créer des oeuvres uniques."

Stéphanie Peyrissac

 

Cette photographie Jade appartient à une série de photographies qui intérroge la notion d'intimité. Comment se définit-elle dans le monde d'aujourd'hui. 

A travers un étonnant brouillage à géométrie variable qui habille le corps de Jade du visage d'un mystéroeux observateur démultiplié à l'infini se met en perspective la position subtile de l'observateur observé. 

Comme si voir en étant vu permettait, finalement, de montrer sans révéler.

 

Mathieu Walter commence à travailler à l’âge de 18 ans en tant qu’assistant auprès de plusieurs photographes de mode et de publicité parmi lesquels Jean-François Aloïsi. Parallèlement, il suit des études d’Arts plastiques à Paris. Photographe des défilés Haute couture pour les maisons Nina Ricci, Torrente, Hanae Mori, il réalise ensuite de nombreux portraits de personnalités (Sonia Rykiel, Emma Thomson, Dustin Hoffmann, Garry Kasparov) pour des magazines internationaux. Il élabore un travail photographique personnel qui fera l’objet, grâce à une rencontre déterminante avec Sophie Bernardin alors directrice du Crazy Horse, d’une première exposition à Paris, ensuite présentée à Singapour. 

 

L’artiste s’interroge sur la notion d’intimité. Comment la définir aujourd’hui ?Quelle place occupe-t-elle dans un monde où l’Homme propage son image sans frontières ni barrières, où il se donne à voir, devient extérieur ? 

Patiemment, Mathieu Walter guette chaque instant, des instants de vérité parce qu’il photographie des êtres qui ne se montrent pas, pris in situ sans direction ni complicité, saisis à travers cette fenêtre ou entre les rampes de cet escalator, des recompositions où l’alchimie opère entre le mystère de cette harmonie silencieuse et le tumulte des grandes villes.

 

Depuis 2004, Mathieu Walter expose régulièrement à Paris, Genève, Londres, Monaco, Megève, Cannes, Gstaad, Verbier, Venise.

Mathieu Walter

7 000,00 €Prix
  • 2021

    Tirage jet d'encre sur papier Fine Art
    92 x 66 cm
    Exemplaire unique encadré

    * la photographie que je présente est unique. Le photographe se réserve de réaliser 8 exemplaires du même modèle mais à chaque fois avec un maillage différent. 
    Dossier et prix sur simple demande