Roger Chastel est un peintre et graveur français né à Paris en 1897 et mort en 1981.

 

Il fréquenta peu l’école des Beaux-Arts et fut surtout élève de l’Académie Ranson et de Jean-Paul Laurens à l’Académie Julian.

A partir de 1925, il se consacre à la peinture et expose dans les différents salons de Paris à partir de 1926, salon d’Automne, salon des Surindépendants et salon des Tuileries.

A cette époque ses œuvres dénoncent une forte influence cubiste. Dans les années 30, il revient à une figuration néo-réaliste. Il se lie d’amitié avec le grand collectionneur Paul Guillaume. En 1932, il reçoit le Grand Prix National de la Peinture. Dans les années 50, il se détache progressivement de l’apparence de la réalité, recherchant avant tout l’équilibre des plans colorés. Il peint ensuite des paysages dont il retient beaucoup plus l’odeur, l’émotion que l’apparence. Le projet de Chastel n’est jamais purement abstrait, le souvenir « proustien » du thème qui éveilla son attention lui importe et il le maintien en éveil à travers l’alchimie très intellectualisées de ses métaphores formelles.

L’œuvre que je vous propose appartient à cette période.

Professeur à l’école des Beaux-Arts jusqu’en 1968, il reçoit le prix National des Arts en 1961 et est élu à l’Académie des Beaux-Arts en 1967.

De nombreux musées possèdent ses œuvres comme le musée d’Art moderne à Paris, aux États-Unis le musée de Baltimore, le Carnegie à Pittsburgh etc…

Roger Chastel

1 500,00 €Prix
  • 1954

    Gouache sur papier

    41 x 61 cm

    Signée en bas à droite, titrée et datée au dos Houat côte d'or 1954 

    Stéphanie Peyrisssac remettra un certificat à l'acquéreur